CR CPM 02 – 18/10/20 – Maniabilité à allure normale et trajectoire de sécurité (par IceCall)

Mauvaise idée cette sortie entre potes dans le Vexin …

Courte nuit, il est l’heure de prendre la route car on est un peu en retard sur le planning et les réservoirs ne sont pas pleins… Quelques recommandations maintes fois rappelées résonnent en écho pour bien me rappeler mon manque de préparation. Alex a été raisonnable elle au moins.

Sur le trajet, Alex est en forme et roule bien groupée. Pas de missile Sol Sol KTM en vue sur le trajet cette fois, tant pis, on avait qu’a partir plus tôt !

Arrivée sur Villabé, l’ambiance est beaucoup plus calme que lors de la précédente sortie sans la visite de nos voisins du 77. Le temps de sortir les béquilles et de saluer les présents autour d’une madeleine et le coup d’envoi est donné.

Présentation d’un nouveau venu dans l’équipe des moniteurs. Nous lui faisons bon accueil et les ambianceurs sont déjà très en forme. Ca promet!

Cédric, notre président, reste dans le ton en nous prenant a contre pieds lors de la constitution des groupes. Les plus enthousiastes d’entre nous pour enchaîner les virolos ont dû se résigner a rester sur le plateau. Bravo Alex, qui n’est pas tombée bêtement dans le panneau, comme moi !

Première partie:  T’embrayes ou tu débrayes ?

Après un petit carrousel de chauffe, nous voilà aligner par 5 pour faire rugir nos machines histoire de nous entrainer à faire des départs dragster jusqu’en fond de de 1ère. Festival de vrombissements et de pétarades = FUN!!!

Après avoir bien pourri le briefing de l’autre groupe (Ca c’est fait!), nous nous répartissons en atelier afin de manœuvrer autour et à l’intérieur d’un large rectangle. La consigne est simple : N’utiliser que les gaz et le frein arrière si besoin. Foutus cônes, ils accrochent le regard ces bougres! Bref ça manque de souplesse et de fluidité. La démonstration de William nous confirme qu’il y a encore du chemin à parcourir…

Le second exercice est réalisé cette fois-ci en restant débrayé durant les virages. L’objectif est de nous faire ressentir le comportement de la moto en « roue libre »… Curieusement c’est pour moi plus fluide moins rugueux. Je crois qu’il est tant  pour moi de vérifier la tension de ma chaine. Fin de cette première partie de la matinée et pendant que l’équipe d’encadrants mets en place l’exercice suivant, petite pause crêpe fourrée chocolat ou fraise histoire de… prendre des kilos.

 Deuxième Patrie : Farandole de slalomes

Oui, enfin c’est vite dit. Deux slalomes nous sont présentés. Un premier est aménagé avec des portes alignées en quinconce le long du parcours. Notre mission, balancer le corps dans le sens du virage pour emmener la moto en courbe. Dans les faits, on gesticule beaucoup ou pas du tout avec plus ou moins d’effet sur la moto. Le déclanchement du virage quelques mètres avant la porte pour bien négocier son franchissement est globalement bien compris mais ce mouvement de balancier n’a pas l’air bien naturel pour moi en tout cas. Yoyo me debrief sur chaque passage (Merci Mec!) et petit à petit, il y a du progrès.

Mais il est déjà temps de passer sur l’autre Parcours. Celui-ci est classique et fait appel à la technique du braquage/contre braquage. La consigne ici est de ne pas chercher a trop exagérer le mouvement afin de rester le plus proche possible de l’ alignements des cônes. Résulta,  ça passe vite et bien plus efficacement. Bon la finalité étant de ne pas s’arrêté bêtement dans le demi-tour, ce qui me vaut en plus ce CR… « M’enfin » comme dirait Gaston…

Pause Déjeuné

La Brocante qui a pris place sur les parkings de la zone industrielle, a bien compliqué l’accès aux restaurants. Les groupes se sont dispatchés au grès des places disponibles.

Atelier Virage:

Le soleil devient de plus en plus généreux et ça tombe bien puisqu’il est temps d’allez enchainer quelques virages! Mais avant ça, passage obligé par un peu de théorie. Sur le tableau blanc  Cedric nous présente l’EDSR:

Entrée: On vient placer la moto à l’extérieur du virage pour aborder la phase de découverte

Reprise: Une fois la fin du virage atteint depuis la corde, on vient replacer sa moto au centre de la voix. Cette étape marque la fin de la manouvre jusqu’à la détection d’un nouveau virage. 

Sollicitation: Dès la détection de la fin du virage par anticipation, on vient solliciter sa moto pour prendre l’intérieur du virage

Découverte : placé à l’extérieur on garde la position tout en cherchant du regard la fin du virage.





























Pour la mise en pratique nous partons en direction de Fontainebleau. Arrivé sur place nous démarrons le parcours par groupe de deux accompagnés par un moniteur. Après chaque passage nous sommes débriefé individuellement. La principale difficulté que j’ai rencontré est un manque d’anticipation dû au fait que je porte mon attention sur le virage en court au lieu de regarder au loin. Afin de mieux travailler je dois ralentir l’allure ce qui est difficile tant cette série de virages est vraiment très amusant… enfin tant qu’on ne cherche pas à suivre un professionnel des virolos !

Nous finissons la journée par un roulage dans les retours du WE puis  il est temps de se dire au revoir.

La journée a été très riche d’enseignements et de découvertes. Alex et moi avons passé une excellente journée comme à chaque fois. Merci à toutes et à tous et surtout aux organisateurs et encadrants pour leur  enthousiasme et leur bonne humeur contagieuse! Apprendre dans ces conditions est toujours un plaisir. 

Merci Olivier pour ce CR et les schémas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *